Derniers articles

  • Contrôler les "FakeNews" : une mauvaise idée

    8 janvier, par Pierre Le Bec

    Emmanuel Macron dans ses vœux à la presse présidentielle s’est exprimé très longuement sur les fausses informations et des conséquences qu’elles entraînent notamment.
    Les sites de « réinformation » pratiquent une désinformation volontaire à un stade quasiment professionnel. On pourra noter le cas de « RT France » ou encore « Sputnik », tout comme l’ensemble des sites d’information liés de près comme de loin à cette galaxie idéologique. Leur axe d’information s’est focalisé sur la défense de la candidature de (...)

  • Emmanuel Macron durcit le système de contrôle des chômeurs

    1er janvier, par Pierre Le Bec

    Emmanuel Macron après avoir passer en force ses ordonnances favorisant les licenciements et la mise au chômage du travailleur continue son œuvre mortifère. Le travailleur mis au chômage devient un objet de contrôle sur fond de lutte contre la fraude.
    La criminalisation des chômeurs
    Le gouvernement en place se charge d’appliquer les recettes sarkozystes pour diminuer le taux de chômage. Lasser par un « immobilisme imaginaire » des gouvernements successifs en matière de lutte active contre le fléau (...)

  • Le chômage est un facteur intégrant du capitalisme

    1er janvier, par Pierre Le Bec

    Pour commencer cet article, il semble nécessaire de s’arrêter sur la pensée de Rosa Luxembourg, notamment sur la question du chômage et du capitalisme. Dans son Introduction à l’économie politique, elle livre une approche moderne de la question du chômage, mais aussi des questions qui seront omniprésentes au cours du XXIème siècle.
    La parution du livre date de 1907. Il y a près de 110 ans, le temps semble passé. Entre les lignes, elle soutient que le chômage
    n’est plus, comme la crise, un cataclysme (...)

  • Aux Origines, les "trente glorieuses" des années 60

    27 décembre 2017, par Pierre Le Bec

    L’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes a été imaginé dans les années 60 durant les « Trente Glorieuses » à un moment où les questions écologistes n’existaient pas. L’objectif s’incluait avec la réussite du Concorde dans le cadre de la métropole Nantes-Saint-Nazaire.
    Les vieux relents keynésiens résistent avec le temps. Keynes est un disciple d’Alfred Marshall. L’économiste britannique est considéré comme l’un des pères fondateurs de « l’économie néo-classique ». Voir dans le Keynesiennisme, une critique du (...)

  • La sociale-démocratie dans le « patriotisme économique »

    20 décembre 2017, par Pierre Le Bec

    La social-démocratie s’est largement transformée depuis la prise du pouvoir d’Emmanuel Macron dans un mouvement conservateur et libéral. Dans cet élan, le discours traditionnel de la méritocratie patriotique s’intensifie.
    À l’origine de la méritocratie, le patriotisme
    Dans son discours à Villers-Cotterêts, le 17 mars 2017, Emmanuel Macron expliquait que
    le nationalisme étriqué et la réduction à une identité fantasmée, et d’autre part un multiculturalisme béat, il y a l’esprit français. Et l’esprit (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0