Je saisi le procureur contre Jean-Robert pour diffamation et incitation à la haine

Temps de lecture : 2 minutes

Il n’y a pas longtemps, sur les réseaux sociaux alors que je combattais un ardent défenseur des thèses lepénistes et Versaillaises, celui-ci reprenait en cœur la vision islamo-gauchiste défendue par la droite radicale et l’extrême-droite. Cette personne est allée bien plus loin que prévue. Cette personne est allée bien plus loin que prévue. En effet, il semble nécessaire de combattre les discriminations d’où qu’elles viennent y compris les positions validistes lorsqu’elles s’en prennent aux personnes souffrant de troubles psychiques.

De ce fait, en m’accusant de « folie », il s’en prend non pas aux idées légitimes et au débat politique nécessaire dans une démocratie, mais bien à l’intégrité physique et psychique de ma personne.

Dans ce pays, il existe des lois et notamment vis-à-vis de celles qui répriment les discriminations tout comme les appels à la haine qu’ils déversent régulièrement sur les réseaux sociaux. Dès lors, il me semble nécessaire de saisir le procureur de la République afin que celui débouche sur une enquête à son encontre. De plus, je souhaite que ses propos soient le « jugement du validisme ». En effet, trop nombreux sont les militants qui s’autoproclament « progressiste », mais qui verse dans la réaction la plus rance et plus crade. Ainsi, en touchant le fait que je souffre de pathologie psychique pour lesquelles je suis traité, il y a manifestement une injure à caractère privé d’une part et puisque c’est sur un réseau social, une diffamation à mon encontre.

Dans ce cadre, j’ai été taxé de fou alors que je souffre de différentes pathologies psychiatriques, dont certaines peuvent amener à la mort lorsqu’elles ne sont pas stoppées à l’aide de différentes thérapies. Cela se traduit dans les faits par une volonté de discriminer les personnes ayant des troubles psychiatriques. Dès lors, la ligne rouge a été franchie. Il me semble judicieux pour une fois d’aller porter plainte, non pas au sein d’un commissariat, mais directement auprès du procureur. Il n’est pas question de laisser la haine s’instaurer contre les handicapés psychiques dans ce pays.

Ainsi, je m’associerai avec des associations de luttes contre les discriminations afin que le dénommé Jean-Robert Franco.

PJ :

About the Author

Pierre Le Bec
Je suis aide-soignant diplômé en EHPAD depuis 2018. Je suis un militant luxemburgiste, dont l’ambition s’inscrit dans le fait de renverser le capitalisme par la force dans un contexte de tension exacerbée de la lutte des classes.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments