Accueil > Extrême-droite et Nationalisme > Les lapsus du parti d’Emmanuel Macron

Les lapsus du parti d’Emmanuel Macron

Dernier ajout : 6 avril.

Articles de cette rubrique

  • L’enracinement de la France selon Macron

    6 avril, par Pierre Le Bec

    Dans un article décortiquant le discours d’extrême-droite de François Fillon au Trocadéro, je mettais en évidence les références dialectiques et didactiques du candidat du parti « Les Républicains » au niveau du corpus de l’extrême-droite.
    Emmanuel Macron a tenté tant bien que mal de supprimer les barrières historiques entre la droite et la gauche, mais sa dialectique s’est largement déplacée sur la droite dure, voir l’extrême-droite. Le progrès pour les uns et le vote des « castors » pose un sérieux (...)

  • Gérard Collomb et Emmanuel Le Pen

    22 mars, par Pierre Le Bec

    Quand Gérard Collomb confondait Emmanuel Macron et Marine Le Pen dans un étonnant lapsus-révélateur en mai 2017 sur LCI. Les castors ont voté pour un parti, dont le ministre de l’Intérieur ne connaît pas la différence entre la droite Républicaine et l’extrême-droite.
    Dans le fond, cela rejoint la crise de la social-démocratie, elle ne sait plus où elle habite. Les courants « néo-socialistes » tentent de s’enraciner dans certaines valeurs douteuses et cela s’expriment dans la manière, dont la ville de Lyon (...)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0